Le Calendrier de l'Avent du Rhum 2020 est disponible Cliquez ici

Rhum JM 

Résultats 1 - 12 sur 12.

L’histoire du rhum JM

Le domaine Fonds Préville (aussi appelé Habitation Bellevue) sur lequel se situe la distillerie JM existe depuis la fin du 17è siècle. D’abord sucrerie, elle est transformée en 1845 en distillerie par son nouveau propriétaire: Jean-Marie Martin. Il utilise dès les débuts les techniques du Père Labat, un curé qui a officié plus d’un siècle auparavant dans la commune voisine de Macouba. De 1912 à aujourd’hui c’est la famille Crassous de Médeuil qui reprend et développe la distillerie. Depuis 2002, le groupe Bernard Hayot en est devenu le principal actionnaire.

Procédé de fabrication du rhum JM

Le domaine est traversé par une source d’eau pure, utilisée pour la fabrication du rhum. La canne, qui pousse sur des parcelles entourant le domaine, bénéficient d’un sol volcanique riche et fertile. Une fois coupée, la canne est ensuite broyée à l’aide de 3 moulins pour en extraire son jus. Le résidu sec de la canne, la bagasse, est bien sûr ré-utilisée pour produire la vapeur nécessaire à la distillation. Place ensuite à la fermentation: le jus de canne est transformé en vin de canne à l’aide de levures. Ensuite le vin de canne est transformé en rhum à l’aide de l’une des 2 colonnes traditionnelles créoles en cuivre. Fait notoire: la maison JM est la seule distillerie de l’île aujourd’hui à encore brûler elle-même ses fûts de vieillissement. 

La distillerie JM: à visiter absolument!

Même si elle est un peu à l’écart car à l’extrême nord de la Martinique, la visite de la distillerie JM vaut le détour! Bien que située sur un domaine ancien, la distillerie et ses équipements ont été entièrement rénovés ces dernières années. Mais surtout, c’est la visite guidée de la distillerie qui vaut le déplacement: un parcours de visite interactif, entièrement pensé pour reconstituer les étapes de transformation de la canne à sucre. Le parcours débute avec un jardin des cannes pour finir par le comptoir de dégustation en passant bien sûr par les moulins de broyage, les colonnes à distiller et les chais de vieillissement... Sans oublier l’atelier olfactif, une expérience inédite pour découvrir les goûts et odeurs des rhums JM!

Comment choisir son rhum JM?

Que ce soit pour réaliser des cocktails ou pour déguster, la gamme des rhums JM est assez large pour que vous y trouviez ce que vous cherchez.

Pour vous aider à réaliser des cocktails délicieux, le shrubb JM est parfaitement adapté: des zestes d’orange, des épices et du sirop de sucre de canne macérés dans un rhum blanc JM, cette liqueur se déguste aussi seule en digestif ou en apéritif. Allongée d’eau gazeuse ou de champagne, et voilà une boisson exceptionnelle !

Parmi les rhums vieux JM, outre les classiques VOVSOP et XO, JM a élargit sa gamme avec des millésimes ou encore des finish. Parmi ceux-ci on retrouve le rhum JM Millésime 2001, un hors d’âge exceptionnel de 15 ans, gourmand et fruité.

Enfin si vous voulez (vous) faire un cadeau exceptionnel, le rhum JM Cuvée 1845 est idéal: présenté dans une carafe elle-même lovée dans un étui, cette cuvée est un assemblage de rhums vieux de 10 ans au moins, élevés en fûts de bourbon. Créée pour célébrer les 170 ans de la distillerie, ce rhum représente tout le savoir-faire JM.