Il est de retour! Le Calendrier de l'Avent du Rhum 2020 : cliquez ici

Quel rhum choisir pour quel usage

Quel rhum choisir pour quel usage :

Je veux faire des cocktails : privilégiez les rhums blancs et les ambrés

Mojito, Caipirinha, Pina Colada ou encore Daiquiri, Mai Tai, Cuba Libre… tous ces cocktails au nom exotique dont vous avez sûrement déjà entendu parlé, à défaut d’y avoir goûté, ont le point commun d’être élaborés à base de rhum. Si c’est généralement du rhum blanc ou du rhum ambré qui sont utilisés pour la réalisation de ces cocktails, les rhums vieux peuvent également se prêter à l’exercice. 

Autre boisson élaborée à base de rhum blanc: le fameux ti’punch. Cette boisson traditionnelle créole est une véritable institution dans les départements d’Outre mer, à tel point qu’on lui donne un nom différent en fonction de l’heure de la journée à laquelle il est consommé. 

Le punch, ou planteur, est une boisson à base de rhum blanc auquel on ajoute du jus de fruit, voire des fruits en morceaux.

 

Je veux cuisiner : adaptez en fonction du plat

L’utilisation du rhum pour cuisiner est connue depuis longtemps: qui n’a jamais fait flamber des bananes, arrosé ses crêpes de rhum ou encore dégusté un délicieux baba au rhum... 

Si on connaît bien l’utilisation des rhums grand arôme pour la pâtisserie, tous les autres rhums peuvent également servir pour réaliser de délicieux desserts mais aussi des plats salés.

Les rhums agricoles, secs en bouche, sont plus adaptés pour les mets salés.

Ainsi un rhum blanc agricole accompagnera à merveille une marinade de poisson (mais attention à ne pas les laisser mariner trop longtemps car l’alcool cuit la chair). Ils s’associent très bien également avec fruits de mer et crustacés. Pour sublimer des huîtres, versez quelques gouttes de rhum blanc Trois Rivières Cuvée de l’Océan pour une expérience inédite et originale.

Les rhums ambrés, avec leur côté épicé et boisé peuvent servir pour réaliser une sauce, une réduction, un bouillon ou encore un plat de viande en sauce. Leur vanillé apportera un peu de peps et d’originalité à ces plats traditionnels.

Un rhum vieux pourra servir au flambage de fruits bien sûr mais aussi de viandes ou fruits de mer. Il apporte de l’équilibre aux desserts très sucrés et crémeux. Enfin, il accompagne à merveille des desserts chocolatés.

Les rhums de style hispanique se marient délicieusement bien avec les fromages à pâte dure, ou encore avec du foie gras.

Les rhums de style anglais, très aromatiques et fruités sont parfaits pour aromatiser un dessert, une salade de fruits exotiques, imbiber des entremets ou mousses de fruits.

Les possibilités sont nombreuses, n’hésitez pas à tester pour trouver les associations qui vous conviennent. L’idée est de trouver un point commun entre le plat à réaliser et le rhum: le rhum blanc pour ses agrumes et sa fraîcheur, le rhum ambré pour son côté vanillé, le rhum vieux pour son boisé et ses parfums épicés.

 

Je veux déguster : rhums vieux et blancs premium

Si vous voulez déguster votre rhum pur, c’est un rhum vieux qu’il vous faut. La dégustation d’un rhum vieux est une expérience gustative inédite, à condition qu’elle se déroule dans de bonnes conditions. La première étant de choisir un verre à rhum adapté, qui permet de libérer tout le potentiel et les arômes de votre rhum vieux. Le rhum vieux peut se déguster en apéritif, en digestif, ou à n’importe quel moment de la journée. Si vous accompagnez votre rhum de nourriture, faites attention au goût des aliments qui peut dénaturer la saveur de votre rhum. Les amateurs boivent le rhum vieux pur, à température ambiante.


Depuis quelques années, on assiste à l'émergence de plus en plus de rhums blancs dits “premium”, c’est à dire des rhums blancs de dégustation. C’est le cas notamment des rhums mono parcellaires ou monovariétaux, expressions uniques d’un terroir ou d’un type de canne à sucre. Ou encore les Bruts de Colonne, des rhums embouteillés à la sortie de colonne ou d’alambic, qui reflètent alors toute l’authenticité et l’ADN de la distillerie qui le produit. Les rhums blancs premium se dégustent de préférence sans glaçons pour ne pas diluer les arômes du rhum. Vous pouvez cependant rafraîchir votre verre avant de vous servir en le plaçant au frigo. Enfin sachez que vous pouvez ajouter un trait de citron vert à votre rhum blanc ou le parsemer de zeste de citron pour en faire ressortir tous les arômes.

 

Je veux du fruité et facile à boire : les rhums arrangés et rhums épicés

Synonyme d’été, rafraîchissants et vitaminés, les rhums arrangés font le bonheur des amateurs à la recherche d’un peu de soleil et d’exotisme. Leur teneur plus faible en alcool les rendent plus faciles d’accès. Leur goût très fruité en font une boisson très agréable à siroter, mais attention à ne pas vous laisser emporter, ils sont traîtres.


Le rhum arrangé se suffit à lui-même et est généralement consommé tel quel, en apéritif comme en digestif, à température ambiante et sans glaçons qui viendraient atténuer les saveurs. 

Enfin les rhums épicés sont des rhums ambrés auxquels on ajoute diverses épices telles que cannelle, vanille, poivre… Il en résulte des rhums doux et ronds, donc faciles à boire. 

Les rhums arrangés tout comme les rhums épicés peuvent également être utilisés pour réaliser des cocktails originaux et enivrants qui raviront vos papilles.

Et pour en savoir encore plus, consultez notre guide de l'expert du rhum. On vous dit tout sur les différents types, les styles, l'ancienneté, comment bien choisir votre bouteille et plus encore !