Quel rhum utiliser pour faire du rhum arrangé ?

Le rhum arrangé est un rhum généralement blanc, mélangé à des fruits, à des épices ou tout autre ingrédient comestible : graines de café, fleurs, herbes, biscuits ou même légumes ! En fonction de vos goûts, vous pouvez y ajouter plus ou moins de sucre et le laisser reposer de quelques jours à plusieurs semaines ou années. On vous donne ici nos conseils pour réaliser de délicieux rhums arrangés maison.

Quel rhum utiliser pour créer un bon rhum arrangé ?

Le rhum est un alcool produit à partir de canne à sucre. Les procédés de fabrication du rhum varient, le rhum agricole est ainsi issu du pur jus de canne à sucre que l’on a obtenu en broyant la canne à peine cueillie, tandis que le rhum industriel (ou traditionnel) est issu de la mélasse, qui est un sous-produit de la fabrication du sucre.

Généralement, on recommande de confectionner le rhum arrangé à partir de rhum blanc. Le côté boisé obtenu lors du vieillissement du rhum a tendance à s’effacer dans les rhums arrangés. Vous pouvez éventuellement utiliser un rhum ambré. 

À la Réunion, on fabrique le rhum arrangé en utilisant un rhum de mélasse (industriel), aux Antilles en revanche on utilise du rhum agricole. Il n’existe donc pas de règle préétablie pour choisir entre rhum agricole et rhum industriel, c’est à vous de choisir l’option que vous préférez. 

Quel que soit le type de rhum que vous utilisez, nous vous conseillons cependant de choisir un rhum de bonne qualité et qui vous plaît car vous retrouverez ses arômes dans le rhum arrangé. À noter cependant : évitez les rhums haut de gamme, vous risquez de perdre toute leur spécificité et saveurs en y ajoutant des épices ou des fruits. 

Le degré d’alcool de votre rhum est également à prendre en considération. Si vous aimez les rhums forts, vous pouvez tout à fait opter pour un alcool à 60°. Pour un rhum arrangé plus équilibré et plus classique, nous vous recommandons cependant de choisir un rhum à 50°, voire 40°. Avec l’ajout de fruits et de sucre, le taux d’alcool descendra vers 30° en faisant ainsi une boisson très facile à boire. Notez bien que les fruits en macérant dégagent de l’eau qui va venir diluer le rhum. 

Comment préparer votre rhum arrangé ? 

Avant de mélanger vos ingrédients, vous devez d’abord choisir comment aromatiser votre rhum arrangé. Pour ce faire, n’hésitez pas à faire preuve d’imagination ! Vous pouvez faire ainsi faire macérer des épices : vanille, cannelle, réglisse, badiane, anis, gingembre, etc. Mais aussi des fruits : frais, séchés, confits, en conserve, abricots secs, ananas, bananes, cranberries. Sans oublier les herbes aromatiques, les bonbons, les fleurs telles que la fleur d’hibiscus, les graines de café ou fève tonka, des piments ou des légumes. Les possibilités sont infinies, c’est à vous de choisir selon vos préférences. 

Après avoir sélectionné vos ingrédients, découpez-les grossièrement et veillez à retirer les graines des fruits. Vous pouvez écraser les fruits avant de les insérer dans votre récipient pour que votre rhum macère plus rapidement. Il est préférable d’utiliser des épices entières plutôt que des épices en poudre. Vous pouvez les concasser et/ou les toaster préalablement pour en tirer un maximum de goût.

Ajoutez le sucre et laissez reposer. Sucre roux en cassonade, sucre muscovado, sirop de sucre de canne ou sirop de batterie, à vous de choisir selon vos préférences. Certaines recettes utilisent d’autres types de produits sucrants tels que du miel, du sirop d’érable ou encore du sirop d’agave. 

On conseille généralement d’utiliser 50% de rhum et 50% de fruits. 2 cuillères à soupe de sucre pour 1 litre de préparation. Mais cela varie selon vos goûts et les ingrédients utilisés pour la macération : si vous avez utilisé des fruits secs, gardez bien en tête que ceux-ci sont très sucrés. 

Le secret d’un bon rhum arrangé tient bien sûr dans le temps de macération. On compte généralement un minimum de 3 mois. Mais cela varie en fonction des ingrédients: de quelques semaines si vous avez utilisé des fruits séchés à plusieurs années. 

Un rhum arrangé à l’ananas peut facilement macérer 6 mois tandis que les fruits acides ne doivent pas macérer plus de 3 semaines. Certaines épices ou ingrédients tels que le piment doivent être retirés assez rapidement de la préparation. Pour être certain de profiter d’un bon rhum, la meilleure astuce c’est bien sûr de goûter régulièrement, surtout les premières semaines, d’ajuster, retirer certains ingrédients en cours de route. Pour que cela soit facile, pensez bien à utiliser un contenant avec un large goulot. 

Les rhums que l’on vous suggère pour préparer vos rhums arrangés 

Vous l’avez compris, le secret d’un bon rhum arrangé est de tester, tester, tester. Les combinaisons d’ingrédients sont infinies. Laissez parler votre créativité ! Voici quelques rhums que nous vous conseillons pour réaliser un bon rhum arrangé, en format bouteille pour des petits tests ou en format cubi pour réaliser des tests à grande échelle. 

Le rhum arrangé étant une tradition française des Antilles et de la Réunion, nous vous conseillons d’utiliser soit un rhum agricole, soit un rhum traditionnel réunionnais pour la réalisation de vos rhums arrangés : 

Le rhum blanc St James 40% présente des notes de fruit de la passion, d’ananas, de fruits de la passion et s’achève sur une touche épicée. De quoi réaliser de superbes rhums arrangés. Attention n’oubliez pas que des fruits qui contiennent beaucoup d’eau vont venir encore diluer le degré d’alcool de votre rhum arrangé. Il vaut peut être mieux garder ce genre de fruits pour un rhum plus corsé comme le rhum blanc Damoiseau 50%.

Pour un rhum arrangé encore plus puissant, le rhum blanc Bielle 59% est parfait ! Il dévoile des arômes de canne à sucre fraîche avec des notes vanillées que vous pourrez sublimer par l’ajout de fruits et épices.

Du côté de la Réunion, le rhum blanc de mélasse Savanna Grand Arôme Lontan révèle des notes florales et poivrées relevées par des saveurs de fruits mûrs et confits. C’est une excellente base pour un rhum arrangé.

On conseille généralement d’utiliser un rhum blanc pour réaliser un rhum arrangé. Les rhums vieux ou ambrés présentent un côté boisé que l’on perdrait en y faisant macérer des fruits, ce qui serait dommage. Toutefois si vous voulez quand même essayer, pourquoi ne pas tester le rhum ambré Worthy Park Bar Gold.

Il présente un léger arôme de banane et un beau bouquet d’épices et des notes boisées. Vous pourriez essayer d’y faire macérer un mélange d’épices uniquement afin de ne pas altérer son côté boisé. Attention, le temps de macération des épices est beaucoup plus court que les fruits, surtout le piment si vous ne voulez pas prendre feu à la dégustation. Seule la vanille peut macérer plus longtemps.

Vous avez toutes les clés en main pour réaliser de superbes rhums arrangés maison, sur mesure et qui correspondent à 100% à vos envies. Libérez votre créativité et faites-vous plaisir. Si vous voulez en savoir plus sur le rhum arrangé, découvrez ici tout ce qu'il y a à savoir sur cette boisson exquise.