Papa Rouyo - À La découverte de Maîtres Canniers

Papa Rouyo - À La découverte de Maîtres Canniers

Nous arrivons (très) tôt à Paris par le train de nuit (oui, le wagon couchette à l'ancienne) pour l'ouverture du SIA 2022 avec un objectif en tête : découvrir des nouveautés que l'on ne retrouve pas ailleurs dans d'autres salons spécialisés dans le rhum. En 2020, nous y avions découvert le Sublim'canne de La Part des Anges qui s'est spécialisé dans l'eau de vie de fruits de la Réunion. C'était juste avant de subir la fermeture anticipée du Salon pour cause COVID.

Ce 4 mars 2022, à 9h pétantes à la Porte de Versailles à Paris, c'est l'embouteillage même avant la sortie du métro. Il y a des touristes qui veulent émerger à l'air libre le plus rapidement possible. Mais on reconnait vite les pros qui ont déjà étudié le plan du Salon l'avant-veille et prévu une sortie au pied d'une porte du Parc Expo. Il s'agit de ne laisser rien au hasard pour être efficace et arriver à la porte la plus proche de sa destination au Salon. Pour le rhum, notre objectif c'est la Porte B et, derrière elle, le Pavillon 5.1 "Produits et Saveurs de France d'Outre-mer".

Après quelques amabilités de circonstance, avec masque ou sans, selon les goûts, nous entendons parler d'un certain "Papa Rouyo" qu'il faudrait absolument aller voir du côté du stand 5.1E027. Ce n'est pas sans peine que nous trouvons enfin le fameux élixir en vitrine du stand de la Chambre d'Agriculture de Guadeloupe. Mais "pas touche" nous dit Tim, la représentation de ce rhum n'était pas prévue et la dégustation n'est pas possible. Zut!

Tim est agriculteur et a pu venir à Paris grâce à son activité auprès de la Chambre d'Agriculture. Il nous raconte que c'est avec d'autres amis agriculteurs qu'est née l'idée de valoriser leur terroir et leur expertise de Maîtres Canniers. Car il existe des Maîtres de chai, des Maîtres distillateurs, mais aussi deux « Maitres-Canniers » Tim et Jean-Marie ; et Judes et son fils Joris, qui sont eux issus d'une tradition agricole, celle de la culture de la canne.

Le rhum Papa Rouyo est produit sur 10 ha de cannes propres et plus de 16 ha en tout de parcelles situées au Moule, à l'extrême-est de Grande Terre en Guadeloupe. Pour produire un rhum d'exception, l'équipe de Papa Rouyo a fait des choix sur les variétés de cannes utilisées, la durée de la fermentation qui est longue, le procédé de double distillation en pot still et la réduction lente à l'eau de source. Le résultat est une première cuvée d'un rhum blanc à 56%, le Rejeton, produite en 500 exemplaires mi-2021. La deuxième cuvée du Rejeton a été distillée de février à juin 2021, assemblée en août 2021 et embouteillée dans la foulée. Disponibilité annoncée en Métropole en avril 2022 !

Rendez-vous bientôt pour une interview de Joris Galli, arrière-petit-fils de Charles Albert Ruscade surnommé Papa Rouyo.

Les produits de l'article qui pourraient vous intéresser

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Partagez-le !