Daïquiri Day : Tout ce qu'il y a à savoir sur le célèbre cocktail cubain !

Daïquiri Day : Tout ce qu'il y a à savoir sur le célèbre cocktail cubain !

Boisson de prédilection d’Ernest Hemingway lorsqu’il écumait les bars de Cuba, le Daïquiri est également l’un des cocktails les plus connus au monde. L’écrivain a découvert la fameuse boisson au Floridita Bar, à la Havane, aussi surnommé le berceau du Daïquiri. Il se vantait d’en boire plusieurs par jour, jusqu’à 17 selon la légende. Il l’aimait avec double dose de rhum et peu de sucre (pour son diabète), ce qui lui a valu le surnom de El Papa Doble (“Papa double”). Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le Daïquiri: ses origines, comment le préparer, quel rhum utiliser ?

La Havane à Cuba

L’origine du Daïquiri

Le Daïquiri aurait été “inventé” par un Américain à la tête d’une mine d’or pendant la guerre d’indépendance de Cuba contre l’Espagne à la fin du 19ème siècle. Jennings Cox travaille alors pour Rockfeller dans une mine de fer située dans un petit village cubain qui s’appelle Daiquiri. L’histoire raconte que suite à une visite surprise de compatriotes américains, à défaut de gin, il improvise une boisson à base de rhum. A l’époque le rhum n’étant pas très apprécié par les américains, il décide de le servir dans un grand pichet dans lequel il rajoute du citron vert, du sucre et des glaçons.

La recette fait sensation auprès des invités et des travailleurs de la mine, à tel point que ceux-ci en réclament lorsqu’ils se retrouvent dans les bars de Cuba. C’est au sein du bar El Floridita que le Daïquiri est élevé au rang de cocktail dans les années 30 avec la création du Frozen Daïquiri : on utilise un mixeur à la place du shaker, on y met tous les ingrédients y compris les glaçons et on mixe jusqu’à l’obtention d’une texture lisse. Par la suite de nombreuses variantes du cocktail sont proposées dont le fameux Hemingway Daïquiri, une recette conçue pour rendre hommage à l’auteur.

Daïquiri, Mojito, Ti’punch, quelle différence ?

Aucune ! Enfin presque…

La préparation du Daïquiri est simple. A l’image du ti’punch antillais ou de la caipirinha brésilienne, il ne comporte que 3 ingrédients: rhum, citron, sucre. Et la seule différence qu’il a avec le Mojito, c’est que dans ce dernier on y ajoute de la menthe. 

D’ailleurs si on attribue à Cox la paternité du Daïquiri, les rebelles qui se battaient contre les espagnoles pendant la guerre d’indépendance consommaient une boisson très similaire : la Canchánchara qui se compose de 2/3 de rhum et 1/3 de jus de citron vert sucré avec du miel.

La recette du Daïquiri 

Daiquiri classique

Nous vous livrons ici les 2 principales recettes du Daïquiri, celle du Daïquiri classique bien évidemment et celle du Daïquiri Hemingway, aussi appelé Hemingway Special, une recette créée en hommage à l’écrivain.

Daïquiri classique  

-6 cl de rhum blanc cubain ou l’un des rhums mentionnés plus bas

-2 cl de jus de lime (citron vert)

-2 cuillères à café de sucre 

Versez le tout dans un shaker, rajoutez de la glace, shakez à nouveau jusqu’à ce que le mélange soit bien refroidi mais arrêtez avant que la glace ne commence à fondre. Filtrez et versez dans une jolie coupe préalablement refroidie. Décorez si vous le souhaitez, d’une rondelle de citron. Simple, n’est-ce-pas ?

Pour servir un Daïquiri, on utilise un verre à cocktail à pied en forme de coupe, de type verre à Martini.

Hemingway Daïquiri 

Hemingway Daiquiri

-9 cl de rhum blanc cubain

-0,5 cl de liqueur de marasquin

- 3cl d jus de pamplemousse

-1,5 cl de jus de citron vert

On shake, on ajoute de la glace pilée et on sert. On peut rajouter du sucre pour contrebalancer l’amertume chère à Hemingway.

Il existe de nombreuses variantes du Daïquiri. Vous pouvez ainsi pour changer un peu et remplacer le sucre par de la liqueur ou un sirop de fruits. Vous pouvez également rajouter un fruit à votre préparation comme de la banane, fraise, mangue…Soit un fruit en morceaux, il faudra alors mixer la préparation comme pour la réalisation d’un Frozen Daiquiri. Soit du jus de fruit… les possibilités sont nombreuses !

Daiquiri fraise

Quel rhum utiliser pour préparer un Daïquiri ?

Traditionnellement un Daïquiri se réalise avec un rhum blanc cubain. Mais vous pouvez aussi utiliser des rhums agricoles ou anglais. On peut même préparer un Daïquiri avec du rhum brun. Voici notre sélection : 

Pour réaliser un Daïquiri nous vous conseillons le rhum blanc Diplomatico Planas. Ce ron vénézuelien est parfait pour un Daïquiri aux notes exotiques. Ses notes fruitées exaltent le goût de la boisson.

Transformez votre cocktail en Daïquiri ananas avec le rhum Plantation Pineapple. Le rhum Plantation Pineapple met à l’honneur l’ananas dans une recette originale : la chair de l’ananas est infusée dans du rhum Plantation Original dark pendant plusieurs mois. Même l’écorce du fruit est utilisée puis distillée. Vous obtenez un Daïquiri au goût d’ananas surprenant : 

-6 cl de Plantation Pineapple

-2 cl de jus de citron vert

-2 cl de sirop de canne

Pour un Daïquiri aux saveurs marines et iodée, la Maison Trois Rivières conseille de le réaliser avec leur rhum blanc Cuvée de l’Océan

-5 cl de rhum blanc Trois Rivières Cuvée de l ‘Océan

-2 cl de jus de citron vert

-1 cl de sirop de sucre de canne

-1 pincée de sel marin ou solution saline

La Maison Saint James recommande son rhum blanc St James Fleur de Canne pour donner un côté plus végétal et floral au cocktail : 

-5 cl d rhum blanc St James Fleur de Canne

-2 cl de jus de citron vert

-un peu de sucre

-3 traits de bitter 

-1 cl de fleur d’oranger

Enfin si vous voulez tester un Daïquiri à base de rhum brun, le rhum Appleton Signature blend convient parfaitement : ce rhum jamaïcain qui est un assemblage de rhums vieux dont le plus jeune a 4 ans est un rhum puissant mais très équilibré et sublimera votre Daïquiri avec originalité.

Happy Daïquiri Day :)

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Partagez-le !