A la découverte de la Piña Colada, cocktail emblématique de Porto Rico !

A la découverte de la Piña Colada, cocktail emblématique de Porto Rico !

La Piña Colada, qui littéralement signifie ‘ananas filtré,’ est un grand classique dans le monde du cocktail. Ses parfums exotiques de rhum, coco et ananas en font le cocktail parfait à siroter par une chaude journée d’été sur la plage. Mais ses arômes chaleureux et festifs en font aussi le cocktail idéal pour les anniversaires, mariages ou apéritifs entre amis. Découvrez comment réaliser facilement une Piña Colada et avec quel rhum.

 

L’origine de la Piña Colada

Comme pour la grande majorité des cocktails, l’histoire de la Piña Colada est vague et plutôt floue. C’est l’un des cocktails dont il existe le plus grand nombre de variantes. La version que l’on connaît aujourd’hui date de 1954 et vient de Porto Rico: le barman Ramon Monchito Marrero l’a créé pour la première fois au Bar Beachcomber de l'Hôtel Caribe Hilton de San Juan. 

 

Si à l’époque l’utilisation de rhum et jus d’ananas était courante pour la réalisation de cocktails, c’est le nouveau lancement en 1954 de la crème de coco Lopez qui a donné à Monchito l’idée de rajouter ce nouvel ingrédient dans sa préparation. Le cocktail a connu un tel succès que Porto Rico a décidé d’en faire sa boisson nationale en 1970 !

 

La recette de la Piña Colada 

Comme on l’a dit plus haut, la Piña Colada est le cocktail dont on connaît le plus de variantes. Impossible de retrouver 2 fois la même recette. 

La recette originelle, celle de 1954 en tout cas, contient de la crème fraîche, en plus du rhum, de la crème coco et de l’ananas.

Certains utilisent du sirop de sucre de canne, d’autres non. D’ailleurs il faut savoir que la crème de coco Lopez utilisée dans la recette originale  est sucrée.  Il y en a qui disent que l’on peut ajouter quelques traits de citron vert, d’autres disent que cela vient rompre l’équilibre. Crème de coco ou lait de coco ? Là encore on retrouve les 2 mais la crème de coco rajoute plus d’onctuosité au cocktail…

Comme à un moment il faut trancher, nous vous donnons ici la recette officielle de l’International Bar Association, libre à vous d’y apporter votre touche personnelle une fois que vous la maîtrisez : 

-5 cl de rhum blanc ou ambré

-5 cl de jus d'ananas

-3 cl de crème de noix de coco

Mettez le tout avec de la glace pilée au mixeur ou au shaker jusqu’à l’obtention d’une boisson onctueuse. Versez dans un verre de type Hurricane préalablement refroidi. On peut également voir ce cocktail servi dans un ananas ou une noix de coco, décoré d’une tranche d’ananas et/ou d’une cerise.

 

Quel rhum utiliser pour une Piña Colada

La plupart des Piña Colada sont réalisées avec un rhum blanc. Cependant l’utilisation d’un rhum ambré, voire vieux apportera une touche de complexité supplémentaire au cocktail, grâce à leur côté boisé. D’ailleurs Monchito, lors de l’élaboration de la recette originale, aurait utilisé un Don Q Gold, un rhum emblématique de Porto Rico. Nous vous proposons ci-dessous quelques rhums qui donneront  une autre dimension à votre Piña Colada.

Le rhum Santa Teresa 1796 est un rhum élevé en solera dont le rhum le plus vieux a 35 ans. Avec ses notes vanillées et poivrées, il apporte un bel équilibre à la Piña Colada.

Le rhum Plantation Stiggins Fancy est un rhum à l’élaboration plutôt originale: on infuse des écorces d’ananas dans le rhum Plantation 3 Stars que l’on distille ensuite à nouveau. Puis ce nouveau rhum est assemblé avec du Plantation Original Dark dans lequel on a fait macérer de la chair d’ananas. Il en ressort un rhum au goût d’ananas sophistiqué et marqué par des notes fumées et épicées. 

Trop d’ananas tue l’ananas, pouvez-vous légitimement penser. Rassurez-vous, l’utilisation de ce rhum vient sublimer le goût d’ananas du cocktail, sans en faire trop.

 

Pour élever votre Piña Colada au rang de cocktail de pro, nous vous conseillons d’utiliser le rhum Smith & Cross. Le parfum de banane caramélisée de ce rhum de Jamaïque sublime les ingrédients tropicaux du cocktail en leur donnant un côté plus authentique. Son volume d’alcool élevé (57%) apporte au cocktail une puissance appréciable, marquée par des notes fumées et de miel. 

 

Enfin vous pouvez réaliser une Piña Colada antillaise avec un rhum agricole, bien sûr. Voici ci-dessous la recette proposée par la marque Dillon.

-4 cl de rhum blanc Dillon 50° 

-6 cl de jus d’ananas 

-6 cl de lait de coco 

-2 cl de sirop de Canne

Dans un shaker, versez les ingrédients et secouez énergiquement. Servez dans un grand verre sur des glaçons. 

A vous de jouer !

 

Et vous, c’est quoi votre version recette préférée de Pina Colada ? ?

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Partagez-le !